Categories

Accueil > Education aux DH > Programme Edh Sénégal > Journée internationale de la femme fêtée par le projet EDH

Journée internationale de la femme fêtée par le projet EDH

10 mars 2013
Aminata Dieye

Le Projet Education aux Droits Humains à travers ses participants dans les régions, a organisé le 8 mars 2013 diverses manifestations pour une meilleure protection des femmes et des filles contre les violences.

A Thiès, l’Association des Handicapés Moteurs a réuni différents acteurs dont les autorités locales, les membres de la société civile, le Ministère de l’Action sociale et le Ministère de la Santé qui a présidé le forum. Cette rencontre était une opportunité pour l’association de rappeler aux autorités leurs engagements concernant la mise en œuvre de la loi d’orientation sociale. Pour ce faire, deux communications ont été présentées, l’une sur la convention sur les droits des handicapés et l’autre sur la santé reproductive des femmes vivant avec un handicap. Le forum a permis aux femmes handicapées de saluer les améliorations au niveau des structures de santé et les initiatives prises par les mairies d’arrondissement de Thiès à l’endroit des élèves handicapés.

A Kaolack, l’ONG APROFES, de concert avec les organisations de femmes de la région a ainsi magnifié cette journée par la tenue d’une marche avec toutes les sensibilités de la société civile et militaire, des ONG, du Corps de la Paix et du PAM. La journée a commencé par une grande mobilisation dirigée par les fanfares de la zone militaire et présidée par le Gouverneur adjoint au développement de Kaolack, qui a honoré les femmes de sa présence. A la suite, un forum s’est tenu dans l’après- midi en collaboration avec le GIE TAKKU LIGEY de Sibassor et la participation du Ministère de la femme et de l’action sociale, la Mairie, les organisations à la base, les avocats, l’Imam et le prêtre de la localité, la coalition pour une Citoyenneté Active mise en place après la première phase du projet EDH à Kaolack, etc. Communications (points de vue de l’Eglise et de l’islam, les aspects juridiques et sanitaires) ; témoignages, séances d’animations (sketchs de la troupe Bamtaré de l’APROFES, danses, chants et poésie sur le thème des violences faites aux femmes) ont débouché sur des recommandations générales pour une meilleure prise en charge des violences dans la communauté.

A St Louis, la participante au projet EDH a organisé un forum sur les viols et incestes à l’encontre des filles avec le groupement de femmes à Sor Daga. Cette manifestation a permis de faire le bilan du travail effectué durant 4 ans en mettant l’accent sur les cas portés à la justice. Présidé par le Président du groupe de Saint Louis en présence de la coordonnatrice nationale, le forum a vu la participation de Madame l’adjoint au Maire de Saint Louis, les groupements de femmes, les associations de jeunes, l’AEMO, le CLVF de St Louis, le développement communautaire, le programme de lutte contre la pauvreté. Après les différentes allocutions et les témoignages des populations, le forum a été clôturé par une prestation théâtrale du groupe Phoenix de St Louis sur les mariages précoces, les grossesses précoces et les violences sexuelles à l’encontre des filles.

Partager