Categories

Accueil > Actualité > Communiqué de presse Sénégal > Mort en détention à Mbacké : Il faut une enquête judiciaire sur les (...)

Mort en détention à Mbacké : Il faut une enquête judiciaire sur les circonstances de la mort du jeune Ibrahima SAMB

24 octobre 2013
El hadj Abdoulaye Seck

Une enquête judiciaire doit être immédiatement ouverte sur les circonstances de la mort du jeune Ibrahima SAMB, décédé à la suite d’une arrestation par la police de Mbacké.

La Ligue Sénégalaise des Droits de l’Homme (LSDH) et Amnesty International Sénégal exigent l’ouverture immédiate d’une enquête judiciaire sur les circonstances de la mort du jeune Ibrahima SAMB, âgé de 19 ans, décédé entre les mains d’agents du commissariat de police de la ville de Mbacké.

Selon les informations disponibles, Ibrahima SAMB aurait été arrêté à la suite d’une opération de sécurisation menée par des éléments de la police de Mbacké dans la nuit du vendredi 18 au samedi 19 octobre 2013. A la suite d’une arrestation « musclée », il a été jeté dans la malle de la voiture particulière d’un des policiers de la Section de recherches du nom d’Almamy Ndour pendant deux jours avant qu’il ne décède par asphyxie. Plusieurs témoignages concordent sur le fait qu’il a été arrêté et mis dans la malle d’une voiture particulière.

La LSDH et Amnesty International Sénégal réaffirment leur engagement à lutter contre la torture et les mauvais traitements et exhortent le gouvernement à exprimer clairement sa volonté de lutter contre l’impunité. Nos organisations appellent également les autorités judiciaires à faire preuve de diligences pour toutes les affaires de décès impliquant des forces de sécurité.

P.-S.

Photo Yveslebelge.skynetblogs.be

Partager