Categories

Accueil > Nos Campagnes > Ecrire pour les droits > ACTION URGENTE - GAMBIE : Deux journalistes détenus illégalement

ACTION URGENTE - GAMBIE : Deux journalistes détenus illégalement

17 janvier 2014
El hadj Abdoulaye Seck

1. INFORMATIONS SUR LE CAS

Les journalistes Musa Sheriff et Sainey M. K. Marenah sont détenus depuis le 13 janvier. Ils ont été inculpés de « communication de fausses informations à un fonctionnaire » à la suite d’un article publié dans le journal privé The Voice. Il s’agit de prisonniers d’opinion, détenus uniquement pour avoir exercé pacifiquement leur droit à la liberté d’expression.

Musa Sheriff et Sainey M. K. Marenah ont été arrêtés le 13 janvier à Serekunda et transférés au quartier général de la police à Banjul le 15 janvier. Ils ont été inculpés de communication de fausses informations à un fonctionnaire en vertu de dispositions controversées du chapitre XIII du Code pénal, souvent utilisées contre des journalistes qui exercent leur liberté d’expression. La date du procès n’a pas encore été indiquée. Or aux termes de la Constitution gambienne, Musa Sheriff et Sainey M. K. Marenah doivent être déférés à un tribunal dans les 72 heures.

Le 9 décembre 2013, le journal gambien The Voice a publié un article traitant de la défection des jeunes militants de l’Alliance pour la réorientation et la construction patriotiques (APRC), le parti au pouvoir, au profit du Parti démocratique unifié (UDP), formation politique d’opposition. The Voice a publié une réponse après que l’APRC a contesté le contenu de l’article. Le 13 janvier à 8 heures, quatre policiers en civil se sont rendus dans les locaux de The Voice, à Serekunda.

Ils ont interrogé le personnel et demandé des copies de l’article du 9 décembre. Vers midi, ils ont emmené Musa Sheriff, le rédacteur en chef, au poste de police de Sanyang. Selon un journaliste qui a assisté à l’arrestation, l’un des policiers a déclaré qu’il était un enquêteur agissant sur l’ordre du président de la République de Gambie. Sainey M. K. Marenah, journaliste indépendant et auteur de l’article en question, a été convoqué au poste de police de Sanyang et arrêté le même jour à 17 heures. Les deux journalistes sont détenus depuis lors.

2. ACTION DEMANDEE

Dans la lettre à envoyer par email ou par fax aux destinataires ci-dessous

 appelez les autorités gambiennes à libérer Musa Sheriff et Sainey M. K. Marenah immédiatement et sans condition car il s’agit de prisonniers d’opinion, détenus uniquement pour avoir exercé pacifiquement leur droit à la liberté d’expression ;

 priez-les instamment de lever les restrictions illégales qui pèsent sur les libertés d’expression, d’association et de réunion en Gambie.

3. DESTINATAIRE DE VOTRE ACTION Agir avant le 26 février 2014)

Ministre de la Justice
Amie Joof
Ministry of Justice
Marina Parade
Banjul
Gambie
Fax : +220 422 9908
Courriel : info@moj.gov.gm
Formule d’appel : Dear Minister, / Madame la Ministre,

MERCI D’AVOIR REPONDU A NOTRE ACTION

Partager