Categories

Accueil > Actualité > Communiqué de presse Sénégal > Oulampane : Usage d’armes à feu contre des manifestants pacifiques

Oulampane : Usage d’armes à feu contre des manifestants pacifiques

20 janvier 2014
El hadj Abdoulaye Seck

La Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH), la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO) et Amnesty International Sénégal condamnent l’usage d’armes à feu des éléments de l’armée nationale contre les élèves en grève du lycée d’Oulanpane, dans le département de Bignona le mercredi 16 janvier 2014, intervention qui s’est soldée par trois blessés dont un grièvement atteint, l’élève Boubacar COLY.

Elles rappellent qu’en pareille circonstance, seules les forces en charge des missions de maintien de l’ordre, en l’occurrence la police et la gendarmerie, doivent être requises.

Nos Organisations demandent l’ouverture immédiate d’une enquête judiciaire pour faire la lumière sur les circonstances de l’intervention de l’armée et les violences qui en ont résulté et traduire leurs auteurs en justice.

Partager