Categories

Accueil > Nos Campagnes > Stop Torture > 19434 sénégalais demandent justice pour Aladji Konaté et Antoine Robert (...)

19434 sénégalais demandent justice pour Aladji Konaté et Antoine Robert Sambou

13 novembre 2015
El hadj Abdoulaye Seck

Une délégation d’Amnesty International Sénégal a rencontré le Garde des Sceaux ministre de la justice Me Sidiki Kaba pour lui remettre les 19 434 signatures recueillies par les militants d’Amnesty International Sénégal pour demander la lumière sur les disparitions de Aladji Konaté et Antoine Robert Sambou.

Pour rappel, Aladji KONATE a été retrouvé le 29 mars 2011 mort noyé, après son arrestation par les gendarmes de Bakel. Il aurait été arrêté par les forces de sécurité entre 1h et 2h du matin chez lui avant d’être retrouvé quatre jours plus tard, sur les bords du fleuvre à Bakel sans vie, menotté, tout nu, sans aucun signalement de sa noyage à sa famille. Il a été inhumé sans qu’une autopsie ne soit pratiquée pour déterminer les circonstances exactes de sa mort.

Antoine Robert Sambou, originaire du village de Pointe Saint-Georges et père de trois enfants, a rendu l’âme après son arrestation par des militaires du détachement de la base navale d’Elinkine le 2 juillet 2013. Le rapport du médecin légiste a conclu à une « mort à la suite de coups et blessures volontaires avec un objet contondant ». Plus de deux ans après, cette mort n’a pas été élucidée.

« Sommes-nous dans un pays sans justice ? Ou bien, vivons-nous dans une Nation où certains sont au dessus de la loi ? Ou encore sommes-nous des citoyens à part entière ou une population entièrement à part  ? » s’est interrogé la famille d’Antoine Rober Sambou.

Pendant deux semaines, les militants d’Amnesty International et les familles des victimes ont informé les populations sur ces deux cas individuels pour leur demander de soutenir la demande de justice. Les signatures transmises par Seydi Gassama, directeur de la section sénégalaise d’Amnesty International Sénégal, ont été recueillies dans les différents départements du Sénégal et sur internet.

Celui-ci a salué la mobilisation de tous les militants et réaffirmé le fait que cette mobilisation se fasse sans entrave aucune. Les autorités judiciaires seront saisies de cette question dans les prochaines heures afin de diligenter ces dossiers.

Partager