Categories

Accueil > Nos Campagnes > Ecrire pour les droits > Burkina Faso. Mettre fin aux mariages forcées des jeunes filles (...)

Marathon des lettres 2015

Burkina Faso. Mettre fin aux mariages forcées des jeunes filles [Pétition]

5 décembre 2015

"Les mariages forcés et précoces sont interdits par la Constitution du Burkina Faso et par le droit international, mais les autorités continuent de fermer les yeux sur le problème".

Monsieur le Ministre de la Justice et des droits humains, Burkina Faso

A l’âge de 13 ans, Maria a été forcée de se marier à un homme de 70 ans qui avait déjà cinq épouses. Comme elle résistait, son père lui a dit : « si tu ne vas pas rejoindre ton mari, je te tue ». Maria a marché trois jours et parcouru près de 170 km pour trouver refuge dans un centre d’accueil pour jeunes filles.

Dans tout le pays, des milliers de jeunes filles comme Maria sont soumises à des mariages précoces et forcés avant l’âge de 18 ans ; d’autres ont à peine 11 ans. Elles sont censées faire beaucoup d’enfants quelque soit leurs souhaits, sans tenir compte du fait qu’une grossesse précoce pourrait mettre leur vie en danger. Hormis le mariage, elles doivent faire la cuisine, travailler aux champs et très peu d’entre elles ont la chance d’aller à l’école.

Les mariages forcés et précoces sont interdits par la Constitution du Burkina Faso et par le droit international, mais les autorités continuent de fermer les yeux sur le problème.

Je vous demande de lever les obstacles à la contraception pour les femmes et les filles en la rendant gratuite, en améliorant l’accès à la santé sexuelle et aux services y afférents, en leur donnant le droit de choisir si elles veulent des enfants, et si oui, combien et à quel moment.

Votre signature peut sauver des vies. En signant nos pétitions, vous tendez la main à des individus, des familles ou des communautés en danger.

Pétition Marathon des lettres 2015
[Obligatoire] :
:
[Obligatoire] :

Partager