Categories

Accueil > Actualité > Communiqués de presse internationaux > Mobilisation international contre le décret du président Trump

Mobilisation international contre le décret du président Trump

15 mars 2017

<https://www.amnesty.be/local/cache-...>

Jeudi 16 mars, jour où la nouvelle version du décret du président Trump entrera en vigueur, des membres d’Amnesty International, partout dans le monde, vont participer à une journée mondiale d’action et s’unir pour dénoncer la politique de haine, de division et de peur menée par Donal Trump.

Des événements seront organisés dans de nombreux pays, notamment les suivants :

· États-Unis : des sympathisants vont demander en ligne aux membres du Congrès d’agir contre le décret et vont participer à des manifestations prévues dans tout le pays ;

· Argentine : des militants d’Amnesty International vont se réunir costumés en Statue de la Liberté en signe de protestation ;

· Royaume-Uni : des manifestants vont participer à des événements silencieux devant des monuments célèbres de Londres, notamment devant le Parlement et à Trafalgar Square ;

· Espagne : un événement retransmis en direct sur Internet via Facebook Live aura lieu devant l’ambassade des États-Unis ;

· Irlande : une séance photo avec une personne costumée en Statue de la Liberté sera organisée sur un pont dans le centre de Dublin, le Ha’Penny Bridge ;

· Des événements et des manifestations sont aussi prévues en Belgique, au Chili, au Mexique, au Zimbabwe et dans d’autres pays. D’autres personnes agiront en ligne pour soutenir des actions ciblant la Maison-Blanche.

« Le décret remanié qui entrera en vigueur demain aura des conséquences désastreuses pour certains des réfugiés les plus vulnérables de la planète, mettant leur vie entre parenthèses et les laissant, dans certains cas, pris au piège dans des situations qui risquent de leur être fatales. Demain, dans le monde entier, des gens vont se rassembler pour résister - pour montrer qu’ils rejettent cette politique qui va entraîner d’énormes souffrances pour des milliers de personnes et aggraver des situations déjà critiques en matière de droits humains, de la Syrie au Honduras », a déclaré Erika Guevara Rosas, directrice du programme Amériques d’Amnesty International.

« Ce décret n’a rien à voir avec la sécurité nationale des États-Unis - fondé sur l’intolérance, il attise les peurs et érige en politique le discours discriminatoire éhonté que tient le président Trump à l’égard des musulmans. Le moment est venu de nous rassembler pour montrer notre solidarité envers les personnes qui fuient la violence partout dans le monde, et d’envoyer un message fort pour faire savoir que nous ne resterons pas les bras croisés pendant que la discrimination est inscrite dans la loi. »

Amnesty International a réagi rapidement à la nouvelle version du décret de Donald Trump pour dire haut et fort ce dont il s’agit – un effort déterminé pour fermer la porte à ceux qui fuient le terrorisme même que le président Trump prétend combattre, effort qui restera dans les mémoires comme l’un des chapitres les plus sombres de l’histoire américaine. L’organisation continuera à faire campagne contre toute politique discriminatoire, tant aux États-Unis que dans le reste du monde.

Une action en justice contre le décret est en instance, et il est possible que l’application du texte soit suspendue.

Voir en ligne : https://www.amnesty.be/je-veux-m-in...

Partager