Categories

Accueil > Actualité > Communiqués de presse internationaux > Russie : K. Nourmatov doit être libéré et protégé

Russie : K. Nourmatov doit être libéré et protégé

9 août 2017

<https://www.amnesty.be/local/cache-...>

En réaction à la décision du tribunal de Moscou de suspendre l’expulsion vers l’Ouzbékistan du journaliste ouvertement homosexuel Khoudoberdi Nourmatov (plus connu sous son nom de plume Ali Ferouz), mais de le maintenir en détention pendant que la Cour européenne des droits de l’homme examine son affaire, Denis Krivosheev, directeur adjoint pour l’Europe et l’Asie centrale à Amnesty International, a déclaré :

« La suspension de l’expulsion d’Ali Ferouz vers l’Ouzbékistan, où il risquerait d’être persécuté et torturé et où l’homosexualité est un crime, représente une avancée positive. Cependant, il est honteux qu’il soit maintenu en détention malgré ses allégations selon lesquelles il a été frappé. Il n’a commis absolument aucune infraction et la Cour européenne des droits de l’homme pourrait mettre des mois, voire des années, à arriver à une décision.  »

« Ali Ferouz a déclaré que des membres des forces de sécurité l’ont frappé pendant son transfert au centre de détention et a montré ses ecchymoses lors de l’audience du 8 août. Le juge a décidé d’ignorer ces allégations. »

«  Les autorités russes doivent immédiatement libérer Ali Ferouz. Elles doivent assurer son intégrité physique et veiller à ce qu’il ne soit pas renvoyé de force en Ouzbékistan. » https://www.amnesty.be/infos/actual...

Complément d’information

Un tribunal de Moscou a annulé la décision de renvoyer de force Ali Ferouz de Russie en Ouzbékistan le mardi 8 août. Cependant, il a également statué en faveur de son maintien en détention dans l’attente de l’examen de son affaire par la Cour européenne des droits de l’homme.

La détention de migrants ne doit être utilisée qu’en dernier recours, pour la plus courte durée possible et uniquement si elle est nécessaire et proportionnelle à l’objectif d’empêcher le prévenu de s’enfuir, pour vérifier son identité ou pour veiller à l’application d’un arrêt d’expulsion.

Ali Ferouz, militant en faveur des droits humains et journaliste pour le journal indépendant Novaya Gazeta, a été placé en détention le 1er août. Il affirme qu’il a été frappé pendant son transfert du tribunal.

Voir en ligne : https://www.amnesty.be/infos/actual...

Partager