Categories

Accueil > Actualité > Communiqués de presse internationaux > États-Unis : La reconnaissance de Jérusalem unifiée est « irresponsable » et (...)

États-Unis : La reconnaissance de Jérusalem unifiée est « irresponsable » et met en péril les droits humains des Palestiniens

6 décembre 2017

<https://www.amnesty.be/local/cache-...>

Condamnant l’annonce faite mercredi 6 décembre par le président des États-Unis, Donald Trump, qui a affirmé que son pays reconnaissait Jérusalem comme capitale unifiée d’Israël et y déménagerait son ambassade, Raed Jarrar, directeur des activités de plaidoyer pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord à Amnesty International États-Unis, a déclaré :

« Cette décision irresponsable et provocatrice du gouvernement Trump met encore plus en péril les droits humains du peuple palestinien et risque d’attiser les tensions dans la région.

« En reconnaissant Jérusalem comme capitale unifiée d’Israël et en annonçant le déménagement de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem, le président Trump montre une nouvelle fois son mépris éhonté pour le droit international.

« Il existe un consensus international, notamment plusieurs résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, sur l’illégalité de l’annexion de Jérusalem-Est par Israël. Avec cette initiative, les États-Unis manquent à leurs propres obligations légales internationales de ne pas reconnaître ni favoriser une situation illégale et de veiller au respect des Conventions de Genève.

«  Aucun pays au monde ne reconnaît l’annexion de Jérusalem-Est par Israël, ce qui rend la décision d’accorder la reconnaissance des États-Unis extrêmement inquiétante. Non seulement elle contribue à mettre en péril l’état de droit international, mais elle traduit également une profonde indifférence à l’égard des violations massives des droits humains que subissent les Palestiniens à cause de la politique d’annexion d’Israël. »

Complément d’information

Les zones constituant la Cisjordanie, dont Jérusalem-Est, qui est passée sous contrôle israélien en 1967 et a été intégrée dans les frontières municipales de Jérusalem par Israël, sont universellement reconnues comme un territoire occupé, où le droit international humanitaire s’applique.

L’annexion illégale de Jérusalem-Est par Israël a été entérinée dans la législation nationale en 1980. Elle a été condamnée à plusieurs reprises par la communauté internationale dans une série de résolutions du Conseil de sécurité.

Voir en ligne : https://www.amnesty.be/infos/actual...

Partager